Ligue cardiologique Belge

Quelle est la place des montres connectées en cardiologie ?

Article du Professeur Jean-Luc Vandenbossche, membre du comité scientifique de la Ligue.

Depuis quelques années, les montres connectées se sont développées et sont devenues très courantes :  d’abord surtout utilisées par les sportifs, et en particulier les joggeurs, pour enregistrer leurs performances, elles sont devenues d’usage quotidien, pouvant donner de nombreuses informations sur notre activité physique, les distances parcourues, le nombre de pas effectués, le nombre de calories dépensées.

En ce qui concerne la cardiologie, ces montres connectées donnent le rythme cardiaque (ce sont des cardiofréquence-mètres) et, pour certaines d’entre elles, la présence d’arythmies cardiaques, en particulier la fibrillation auriculaire. En effet, certaines montrent disposent d’algorithmes permettant de juger si le rythme cardiaque est irrégulier, et si c’est le cas, si cette irrégularité est partielle ou totale. Une étude a montré leur efficacité dans 40% des cas d’accès de fibrillation auriculaire survenus pendant l’étude. Enfin, certains modèles permettent d’enregistrer un véritable électrocardiogramme à une dérivation, à tout moment, et bien sûr en cas d’arythmie ou d’autres symptômes. Il suffit de choisir l’application, puis de placer l’index droit sur le bouton poussoir (couronne) de la montre. Elles sont donc un nouveau type de dispositif médical, validé par les agences de santé internationales et par des études scientifiques, qui s’intègre entre les examens habituels réalisés en cabinet de consultation, et les dispositifs portables type Holter et monitoring tensionnel, que l’on utilise ponctuellement.

La détection plus rapide de la fibrillation auriculaire pourrait prévenir de nombreux AVC, par la mise rapide sous anticoagulants dès détection. Le coût de ces montres reste pour l’instant élevé, de l’ordre du prix d’un smartphone, mais il est probable que la concurrence les rendra sous peu beaucoup plus abordables. Ces montres connectées comportent évidemment de multiples autres fonctions.  Relevons sur le plan cardio-pulmonaire, la possibilité de mesurer la saturation sanguine en oxygène.

La mesure de la tension artérielle n’est pas actuellement possible, mais il n’est pas exclu qu’elle soit disponible dans le futur.

Ces montres intelligentes peuvent aussi permettre à chacun de se rendre compte de certains paramètres de santé, de leurs tendances selon un traitement ou un changement d’habitude de vie, ce qui peut en augmenter l’adhérence. Elles peuvent émettre régulièrement des signaux d’alerte mais aussi d’encouragement à poursuivre de meilleurs modes de vie. Il est très probable que ces montres vont à la fois encore se perfectionner, se démocratiser, et devenir un outil de diagnostic très utile en cardiologie dans les cinq prochaines années qui viennent, et joueront un rôle intéressant dans le développement de la télé médecine, par exemple dans le suivi des patients cardiaques après un épisode aigu.

montre

Il est très probable que ces montres deviennent un outil de diagnostic très utile en cardiologie dans les années à venir.

Témoin d’un arrêt cardiaque ?

COMMENT LE RECONNAITRE ?

La victime perd connaissance, ne réagit pas à une forte voix et ne respire pas ou de manière très irrégulière.

COMMENT REAGIR ?

Appelez le 112
et donner l’adresse précise

Commencez le massage cardiaque :
a. Placez les mains au centre du thorax
b. Comprimez la poitrine 30x au rythme de «Staying Alive» (min 100/minute)

Défibrillez à l’aide d’un DEA :
allumez-le et suivez ses instructions

Quand les services d’urgence sont arrivés, soyez fier, vos mains ont sauvé une vie…Devenez un Chevalier du Cœur !

1 minute gagnée, c’est 10% de chance de survie en plus !
Nous avons tous le pouvoir de sauver des vies !

Introduisez votre numéro INAMI :

Test_inami
Je suis médecin
reCAPTCHA

QUIZZ DU COEUR

[charitable_registration]

QUIZZ DU COEUR

Testez-Vous
Vous êtes un(e)
Quel âge avez-vous ?
Avez- vous des antécédents cardiaques ?
Avez-vous du diabète ?
Avez-vous un problème de cholestérol ?
*
Avez-vous de l’hypertension ?
*
Un membre de votre famille a-t-il présenté une maladie cardiovasculaire ?
Fumez-vous quotidiennement?
Avez-vous une activité physique régulière ?
(L’équivalent d’au moins 30 minutes de marche quotidienne 5 jours par semaine.)