Menu

L’artérite des membres inférieurs

L’artériopathie périphérique ou l’artérite des membres inférieurs est la conséquence de l’obstruction d’une artère des membres inférieurs suite à la formation d’un caillot sanguin; une partie des muscles des membres inférieurs n’est plus irriguée (manque d’oxygène).

Les symptômes qui doivent alerter

Douleur continue au niveau du mollet lors de la marche

Impression que ce dernier est serré dans un étau

La douleur disparaît à l’arrêt

L’endroit où se situent les lésions d’athérosclérose les plus importantes détermine l’endroit où se manifestent les symptômes. Si les lésions se situent à un niveau relativement bas dans les artères qui irriguent les jambes, la douleur concerne le plus souvent les mollets. Si les lésions sont situées plus haut, la douleur peut se manifester dans les cuisses.

  • Douleur dans les mollets : est la traduction d’un apport de sang insuffisant (ischémie) dans les muscles des membres inférieurs au travail. C’est en quelque sorte l’équivalent d’une angine de poitrine qui se manifesterait dans les jambes. La claudication intermittente est le plus souvent déclenchée par un effort, en l’occurrence la marche, elle s’accentue lorsque la marche est plus pénible (rythme plus rapide, en côte ou contre le vent) et elle disparaît habituellement lorsque l’effort est interrompu.

L’artériopathie périphérique, un mal méconnu

Etant également provoquée par l’athérosclérose, ses facteurs de risque restent identiques aux autres maladies cardiovasculaires : l’hypertension, l’obésité, l’âge (50+), le cholestérol, l’excès de sucre mais surtout et avant tout le tabagisme

La maladie peut longtemps être asymptomatique.
Un diagnostic précoce peut éviter des complications.

  • Consultez votre médecin traitant afin qu’il vous aide à poser un diagnostic.
  • Le tabagisme reste le principal facteur de risque. Il est impératif d’arrêter de fumer !
  • Nécessité d’une mise au point cardiaque plus approfondie : atteinte coronaire et cérébrale à exclure.

La maladie peut longtemps être asymptomatique.

Témoin d’un arrêt cardiaque ?

COMMENT LE RECONNAITRE ?

La victime perd connaissance, ne réagit pas à une forte voix et ne respire pas ou de manière très irrégulière.

COMMENT REAGIR ?

Appelez le 112
et donner l’adresse précise

Commencez le massage cardiaque :
a. Placez les mains au centre du thorax
b. Comprimez la poitrine 30x au rythme de «Staying Alive» (min 100/minute)

Défibrillez à l’aide d’un DEA :
allumez-le et suivez ses instructions

Quand les services d’urgence sont arrivés, soyez fier, vos mains ont sauvé une vie…Devenez un Chevalier du Cœur !

1 minute gagnée, c’est 10% de chance de survie en plus !
Nous avons tous le pouvoir de sauver des vies !

Introduisez votre numéro INAMI :

Test_inami
Je suis médecin
reCAPTCHA

QUIZZ DU COEUR

[charitable_registration]

QUIZZ DU COEUR

Testez-Vous
Vous êtes un(e)
Quel âge avez-vous ?
Avez- vous des antécédents cardiaques ?
Avez-vous du diabète ?
Avez-vous un problème de cholestérol ?
*
Avez-vous de l’hypertension ?
*
Un membre de votre famille a-t-il présenté une maladie cardiovasculaire ?
Fumez-vous quotidiennement?
Avez-vous une activité physique régulière ?
(L’équivalent d’au moins 30 minutes de marche quotidienne 5 jours par semaine.)