Votre pire ennemi
Nous vous remercions de tout cœur pour votre don. Au sens propre et au figuré, car il nous aidera à lutter contre les maladies cardiovasculaires qui nous empoisonnent l’existence et qui, elles, tuent vraiment. Et si votre pire ennemi ne vous remercie pas, rassurez-vous, une boîte de chocolat ne le tuera pas. Pas tout de suite.