La revalidation

réadaptation cardiaque

Et après… la réadaptation cardiaque !

Il est bien loin le temps où le malade ayant survécu à un infarctus du myocarde était considéré, au terme d’un séjour de plusieurs semaines au lit, comme un invalide définitif.

Aujourd’hui, une équipe de réadaptation comprenant cardiologue réadaptateur, kinésithérapeute, psychologue, assistant(e) social(e), diététicien(ne), ergothérapeute prend en charge le malade dès l’admission à l’hôpital. Le but est de remettre aussi rapidement que possible le patient dans des conditions optimales tant physiques, psychologiques que sociales.

Après le retour à domicile, le malade a tout intérêt à participer à un programme de «Réadaptation cardiaque» comportant, comme élément principal, des séances d’exercices physiques sous contrôle médical 3 à 5 fois par semaine, mais aussi des conseils concernant l’alimentation, la façon de réduire le stress, la lutte contre les facteurs de risque, la reprise des activités professionnelles et de loisirs. Après la période initiale qui se déroule sous la supervision de kinésithérapeutes, les patients peuvent poursuivre un programme régulier d’exercices ou s’inscrire dans un club coronarien sous contrôle médical. Beaucoup de patients se retrouvent ainsi dans une bien meilleure forme physique et psychologique qu’avant leur incident coronarien !

Le but de cette réadaptation est donc de rendre à celui ou à celle qui a été victime d’un infarctus le goût de la vie dans toutes ses facettes : activités socio-professionnelles, familiales et sexuelles.

Pour plus d’info sur la réadaptation cardiaque, cliquez ici.