Menu

Le risque cardio-vasculaire global

Notre comportement quotidien cumulé à certaines petites anomalies de notre état de santé augmentent la probabilité d’être victime d’un problème cardiovasculaire. Ces comportements et ces anomalies ainsi que certaines particularités individuelles constituent ce que l’on appelle des facteurs de risque cardiovasculaires.

Il est possible de corriger la majorité des facteurs de risque

La liste des facteurs de risque cardiovasculaires est longue et contre certains d’entre eux nous ne pouvons rien. C’est le cas de :

  • l’hérédité familiale
  • l’âge,
  • le sexe

Heureusement, il existe des facteurs de risque qu’il est en notre pouvoir de corriger pour diminuer notre risque cardiovasculaire. Les plus connus et les plus dangereux sont

  • le tabagisme
  • l’hypertension
  • le cholestérol
  • le manque d’exercice
  • l’obésité
  • Le diabète

Association de malfaiteurs

Chacun des facteurs de risque pris isolément est capable de majorer la probabilité de problèmes cardiovasculaires d’un individu. Lorsqu’une personne cumule plusieurs facteurs, même de façon peu prononcée, son risque est plus grand.

Que quelqu’un qui présente deux facteurs de risque ait une probabilité de problèmes cardiovasculaires que quelqu’un qui n’en présente qu’un n’étonnera personne. Mais il est en revanche plus étonnant, mais hélas vrai, que quelqu’un qui est “un peu” trop gros, qui fait “un peu” de cholestérol et dont la pression artérielle est “un peu” trop élevée a, dans la majorité des cas, un risque cardiovasculaire beaucoup plus important que quelqu’un qui présente une seule de ces anomalies de manière plus prononcée.

Une situation qui appelle à une reprise en main

En Belgique, parmi les sujets de 15 ans et plus, il y en a environ :

  • 1 200 000 dont la pression artérielle dépasse 140/90 mmHg et probablement autant qui sont dans la même situation, mais qui ne le savent pas,
  • 250 000 qui ont un diabète de type 2 et probablement autant dont le diabète est méconnu,
  • 3 300 000 qui sont en surpoids ou franchement obèses,
  • 2 800 000 qui fument tous les jours,
  • 4 000 000 à 5 400 000 qui n’ont pas suffisamment d’activités physiques.

Conséquence de cette situation peu réconfortante, en dépit des indéniables progrès de la médecine, les maladies cardiovasculaires restent le fléau numéro 1 en Belgique, responsables annuellement de plus du tiers des décès. Et dans 10% des cas, ces décès frappent des sujets de moins de 65 ans. Clairement la mise en évidence des facteurs de risque et leur correction systématique est une nécessité absolue.

3 300 000 belges sont en surpoids ou franchement obèses…

GETUIGE VAN EEN HARTSTILSTAND ?

HOE HERKEN JE EEN HARTSTILSTAND ?

Het slachtoffer verliest het bewustzijn, reageert niet als men luid roept en ademt niet of heeft geen normale ademhaling.

Hoe reageren ?

Bel de 112
en geef het juiste adres op

Ga meteen over tot hartmassage
a. Plaats je handen in het midden van de borst.
b. Op het ritme van “Staying Alive” duw je 30 keer krachtig op de borst van het slachtoffer (100 keer per minuut)

Defibrilleer met een AED :
Zet het toestel aan en volg de instructies.

Wanneer de hulpdiensten aangekomen zijn, wees fier, jouw handen hebben een leven gered… Word HartRidder !

1 minuut gewonnen is 10 % meer overlevingskans !
Een leven redden kunnen we allemaal.

Vull uw INAMI nummer :

Test_inami nl
Je suis médecin
reCAPTCHA

QUIZZ DU COEUR

[charitable_registration]

Quiz van het hart

Testez-Vous nl
U bent
Boutons radio
Hoe oud bent u ?
Hebt u reeds hartproblemen gehad ?
Lijdt u aan diabetes ?
Hebt u een cholesterolprobleem ?
*
Lijdt u aan hoge bloeddruk ?
*
Heeft een lid van uw familie al een cardiovasculaire aandoening gehad ?
Rookt u elke dag ?
Doet u regelmatig aan lichaamsbeweging :het equivalent van minstens 30 minuten stappen per dag, 5 dagen op 7 ?