L’angine de poitrine

L’angine de poitrine (que les médecins dénomment aussi angor) est le terme qui désigne la douleur ressentie dans la poitrine par les malades atteints d’insuffisance coronarienne. Cette douleur correspond à une plainte du coeur. Elle apparaît lorsque le coeur ne reçoit plus suffisamment d’oxygène pour faire face aux tâches qui lui sont demandées. Ce manque d’oxygène s’appelle ischémie. On peut en visualiser les conséquences au niveau cardiaque sur les tracès électrocardiographiques. L’analyse de ces tracés, obtenus au repos et/ou à l’effort permet au médecin de se faire une idée de l’endroit où l’ischémie est présente et donc de localiser l’artère coronaire qui est responsable. Elle permet aussi d’évaluer grossièrement l’importance de cette ischémie. Par la suite, de nombreux autres examens permettent de préciser tout cela.

Le symptôme habituel de l’angine de poitrine est une sensation de serrement, de lourdeur ou d’oppression dans la poitrine qui peut se propager vers le cou, la mâchoire ou les bras, en particulier le bras gauche. Cette douleur s’accompagne souvent d’une sensation de courtesse d’haleine, de malaise, de suées ou de nausées.

En simplifiant on peut dire que l’angine de poitrine est le plus souvent en rapport avec le rétrécissement d’une artère coronaire par la saillie d’une ou plusieurs plaques dans la zone où circule le sang. Quand le coeur travaille plus, lors d’un effort physique par exemple, la quantité de sang qui peut passer par le conduit rétréci se révèle insuffisante pour nourrir le muscle cardiaque, lequel le manifeste sous la forme d’une douleur dans la poitrine. Quand l’angine de poitrine apparaît à l’effort, elle disparaît en général en quelques minutes lorsque le sujet interrompt cet effort. La trinitrine, un médicament qui dilate les vaisseaux et en particulier les coronaires de façon extrêmement importante et rapide permet de calmer la douleur de l’angine de poitrine.

Lorsque le rétrécissement de l’artère coronaire est déjà très important, les mêmes douleurs caractéristiques peuvent se manifester même au repos.